1 an déjà…

1 an que nous sommes passés de l’autre côté… Que nos vies ont pris une route à ce carrefour essentiel.

Il y a eu des jours pénibles, les larmes parfois se réinvitent, mais il y a eu tellement plus de rires et de bons moments partagés!

Cette année est passée comme l’éclair. Nous avons voyagé, fêté, relevé de nouveaux défis…

Mais aujourd’hui je voulais marquer cette journée d’une atmosphère spéciale, pour m’aider dans ce deuil.

J’ai commencé par écrire une lettre de remerciement à notre centre de PMA.

Puis cette après-midi, nous avons réalisé un petit rituel, mon mari et moi, qui me trotte dans la tête depuis 1 an. Nous avons érigé au pied d’un arbre dans le fond du jardin, un petit cairn, fait de cailloux glanés ici et là durant l’année. Chacun représentant une partie de ce rêve qui ne verra pas le jour et qui nous rend triste mais que j’avais besoin de déposer quelque part pour ne pas que ce fardeau nous empêche de vivre pleinement.

Voilà à quoi il ressemble…

Publicités

Londres

Voilà je ne suis plus une « London Virgin ». 4 jours qui ont passé très vite. Bien contente d’avoir repris le sport parce que je n’aurai pas si bien tenu le coup je pense.

Voilà les meilleurs moments:

Jeudi

  • Passer enfin sous la manche avec l’eurostar, très confortable!
  • La petite balade dans Saint-James Park sous le soleil et ses écureuils pas farouches du tout
  • Les vêpres dans l’Abbaye de Westminster : Si vous aimez les chorales c’est un moment très appréciable (et gratuit). Un petit livret en anglais vous explique quand se lever, s’asseoir et répondre aux officiants (et oui c’est un vrai office religieux).
  • Le souper dans Soho dans Kingly court sur Carnaby street, une cour intérieur entourée de tous un tas de petits restos sympa ❤
  • Notre logement chez des amis, près de Wimbledon, éloigné du centre certes, mais très calme, avec vue sur un parc!

Vendredi

  • La pierre de Rosette, les sections égyptiennes au British Museum
  • Notre guide Sophie pour un tour des lieux de tournage des films Harry Potter, 4h de découverte et aussi d’histoire de la ville
  • Le repas du soir dans un pub de Wimbledon (qui a dit qu’on mangeait mal à Londres!)

Samedi

  • Balade shopping entre les très chic boutiques de chemises sur Jermyn Street (mais certaines ne sont pas si chères si on prend plusieurs chemises comme chez Hawes & Curtis), découverte de Fortnum & Mason, très sympa pour ramener du thé et des confitures en souvenir. Pour finir, visite par le très touristique Camden market (mention spéciale pour la mini rikiki boutique de jeu « Village games » où j’ai déniché un jeu introuvable en ce moment en Belgique)
  • Le thé dans le « stable market », petit endroit atypique bien caché pour prendre l’afternoon tea, entouré des portants de vêtements vintage, confortablement installés dans de vieux canapé ou chaises dépareillés, mélange improbable 😉
  • Soirée jeu de société entre ami, ils sont fans aussi donc on a pas du tout dû insister

Dimanche

  • Les trésors de la British Library, entre le paroles des Beatles et la Magna Carta, encore une très chouette visite (surtout pour une bibliothécaire comme moi) très reposante et aussi gratuite! J’en reviens avec le livre consacré à l’expo de 2018 sur Harry Potter ❤
  • Petit détour obligatoire par la voie 9 3/4 (petit bémol pour le monde hallucinant autour du chariot et dans la boutique :-/)
  • Notre voiturier du service « blue valet » qui nous attendait à la gare, quel confort et pour moins cher que de laisser notre voiture dans le parking sous la gare!
    (Si vous voulez aussi tester ce service avec 10€ de réduction sur votre première résa voilà mon code de parrainage BQKE2)

Mini flop : le service bagbnb réservé le matin n’a pas tenu ses promesses mais ils nous ont remboursé.

Top : pas super bon marché mais vive le métro rapide et bien signalé, les fameux bus rouge qui nous ont permis d’admirer la vue tout en économisant nos forces 😉

Re top: partager des superbes moments avec mon mari, on a les mêmes goûts, ce qui facilite bien des questions en voyage 😉

Bon quand est-ce qu’on y retourne!

Le temps des fêtes

La saison des fêtes a commencé chez nous ce we. Ma soeur travaille le 24 et le 25 décembre et donc on a avancé notre fête de famille. Peu importe si ce n’est pas à la bonne date, on a invoqué l’esprit de Noël plus tôt et voilà. On a passé un super moment, très convivial. (Seul bémol, ma maman qui a bien mis deux fois les pieds dans le plat en me demandant si j’attendais famille et si je voulais qu’elle me tricote de la layette. Mais je ne peux pas lui en vouloir, elle n’a franchement pas toute sa tête. J’espère qu’elle va quand même un jour imprimer que pour nous c’est fini).

Je crois que j’ai de la chance d’aimer les fêtes. Ça doit être un cauchemar de les subir. J’ai une famille à inviter et avec laquelle je m’entends bien (ça n’a pas été toujours le cas, surtout avec ma soeur). Depuis que j’ai ajouté des jeux de société dans cette fête, c’est carrément passé de bof bof à magique.

Mon enfant intérieur adore cette période et je lui prépare les fêtes de fin d’année qu’elle mérite! Un beau sapin, des lumières partout, des petits cadeaux et de la bonne nourriture. J’envoie aussi des cartes à des gens que j’apprécie.

Pour le réveillon de nouvel an, on organise depuis quelques années une fête costumée chez nous avec des amis sur un thème comme fil conducteur. Cette fois, ce sera le Japon 😉 et je me réjouis déjà des costumes à réaliser, des bricolages, des jeux, de la danse et du bon repas préparé par une amie et ma soeur.

Mais bon cette année, j’ai quand même dû faire quelques aménagements:

  • On a trouvé un compromis pour la crèche. Mon mari tient à cette tradition alors elle a été exilée au fin fond de la maison pour m’épargner cette vision de nativité miraculeuse en permanence.
  • Je n’en ai pas encore parlé sur le blog mais j’ai entamé un programme de remise en forme en groupe organisé par la maison médicale de mon village. Il comprend un suivi par une diététicienne. Du coup, je vais devoir me surveiller un minimum. Mais bon, elle ne m’a rien interdit donc je vais pouvoir me faire plaisir quand même 😉
  • Pour les invités du nouvel an, on a aussi évité les femmes enceintes et les jeunes parents. Je sais ça peut paraître extrême mais je fais, comme qui dirait, une intolérance que j’espère passagère à ces étapes de la vie de mes amis. Heureusement, ça ne représente que 4-5 personnes sur toutes les personnes que nous invitons d’habitude et je pense qu’ils comprendront (sinon je me demande si je vais les garder comme amis…)

Et chez vous les fêtes comment ça se passe?

803
Designed by BiZkettE1